Comment trouver un métier qui me plait en étant Hypersensible ou Haut Potentiel ?

HP et HyperSensible, comment trouver son métier

Vous ne vous épanouissez pas dans votre travail, il manque de sens et de stimulation intellectuelle ? Vous avez du mal à comprendre et à adhérer au fonctionnement et aux valeurs de votre organisation ? Vous vous posez beaucoup de questions sur les tâches que vous effectuez, elles vous semblent répétitives et routinières ? Vous n’arrivez pas à choisir une seule voie, tout vous intéresse et rien à la fois ? Vous vous sentez en décalage par rapport au comportement des autres collaborateurs et êtes touchés plus que nécessaire par des problématiques relationnelles ? Ça fuse, ça tourbillonne, ça cogite, votre esprit ne vous laisse jamais en paix ?

Vous êtes peut-être ce qu’on appelle une personne hypersensible, voire un haut potentiel émotionnel ou intellectuel, un zèbre, un slasheur, un philo-cognitif, un surréfficient…
Et comment trouver un métier qui vous convienne dans une société qui est construite sur des bases que vous trouvez souvent illogiques ?
Un bilan de compétences ça sert aussi et surtout à mieux se connaitre, comprendre ses modes de fonctionnement, ses besoins, ses intérêts etc. On n’y aborde pas seulement les métiers mais aussi les conditions de travail vous permettant de vous épanouir dans votre environnement professionnel. Chez Aktasens, nous accompagnons de nombreuses personnes qui ne rentrent pas dans le « moule ».

 

Je vous partage ici quelques astuces pour vous orienter tout en respectant et en apprivoisant votre singularité :

La connaissance de soi est la première étape vers une vie plus en adéquation avec qui vous êtes et ce dont vous avez besoin, peu importe que vous soyez HP ou non. Vous prendrez conscience et verbaliserez beaucoup mieux vos caractéristiques, vos attentes, vos freins, vos potentiels, vos talents et assumerez plus facilement vos différences et votre façon de penser. Ce qui vous permettra de prendre plus confiance en vous et d’affirmer de manière plus constructive vos demandes en termes de métier et de conditions de travail.

Beaucoup de personnes hypersensibles que j’accompagne se rendent compte au travers du bilan de reconversion professionnelle qu’elles ont besoin de variété, de nouveauté, de changement dans leurs tâches. Plusieurs d’entre elles ont fini par accepter qu’elles devaient inventer le monde professionnel qui va avec qui elles sont. Beaucoup exercent aujourd’hui un métier qui remplit ces conditions, ou alors plusieurs professions à temps partiel qui leur permettent de stimuler leur intellect. Tout est possible si c’est bien réfléchi et anticipé ! L’important est de respecter ses besoins pour être épanoui dans son job.

Outre le contenu du métier, l’environnement de travail est tout aussi important, et encore plus pour un hypersensible. Vous avez le droit et le devoir envers vous-même de choisir où vous allez travailler et avec qui. Même si cela peut sembler difficile de percevoir si une entreprise, une équipe et un hiérarchique vous conviendront lors d’un entretien de recrutement, votre forte intuition et d’autres « outils » que nous utilisons en bilan d’orientation peuvent vous y préparer.
Un cerveau qui tourne de manière incessante peut vous empêcher d’avancer car il peut vous amener à vouloir anticiper et maitriser tous les aspects de votre reconversion, avant même d’avoir commencer le processus d’accompagnement. Cela peut être immobilisant. Il est important de prendre le temps de laisser les apprentissages et les réflexions maturer, être digérées et les décisions en résulteront de manière plus fluide, naturelle et spontanée. Pas à pas, marche après marche, vous répondrez aux questions qui vous assaillent et agirez en conscience. On ne saute pas de la première marche à la dernière d’un coup quand on monte un escalier !
Vous vous sentez mouton noir, alors à quoi bon essayer de vous peindre en blanc ? Vos différences peuvent être de magnifiques atouts pour une entreprise ou des clients. Cela peut encourager la créativité, la résolution de problème, l’innovation, ou l’empathie dans les relations humaines. Se comparer et être attentif au regard des autres risque de vous ralentir car vous aurez tendance à vous dévaloriser tous seuls. On ne fait pas voler un poisson. Et les plus grandes inventions ont souvent été critiquées et rejetées au départ. Naviguer dans un monde qui nous correspond peu nécessite de la flexibilité et de la résilience et parfois, cela exige de repenser certaines conventions et de respecter son rythme. Vous êtes asynchrone et vous aimez travailler de 5 à 7h, et alors ? Vous avez besoin de travailler 15h par jour pendant 3 jours et de vous reposer ensuite 2 jours pour récupérer, et alors ? Vous n’aimez pas les rdv café ou les discussions superficielles, vous préférez les concepts et les pensées profondes en arborescence, soit !
Quand on veut pouvoir à la fois se respecter et s’intégrer dans une société qui peut nous malmener, la première chose à faire est d’apprendre à connaitre ses us et coutumes, ses normes et valeurs, ses savoir vivre. Ce sera bien plus facile de comprendre certaines réactions à votre égard et vous aidera à vous mettre à la place des autres. Et si ce qui vous surprend chez eux, les surprend tout autant à votre sujet ? Dans son livre « J’ai pas les codes ! Comprendre enfin le monde qui nous entoure », Christel Petitcollin l’explique très bien. A vous un relationnel plus apaisé et non culpabilisant !

Et n’oubliez pas : « Ce qui rend malade, c’est de chercher à se guérir d’être soi-même. » Heidie Gibus

Si vous voulez en savoir plus sur nos bilans de compétences, retrouvez plus d’information sur notre page dédiée. Vous pouvez également nous écrire en passant par notre formulaire de contact pour un premier échange gratuit.
Emmanuelle Rouaud, Coach et formatrice à Thil Ain - 01 Lyon
Emmanuelle Rouaud

Je suis coach professionnelle et formatrice internationale

>> Mon expertise

Je vous accompagne en :

bilan de compétences spéciale retraite

Puis-je préparer ma retraite en faisant un bilan de compétences ?

Vous avez encore quelques années devant vous ou vous êtes en situation de pré-retraite dans votre entreprise ? Vous vous sentez un peu en confusion sur la suite des évènements et vous avez encore droit à des formations en interne de votre entreprise ou du budget CPF qui vous savez sera perdu une fois que vous aurez déclaré votre retraite ?

Réalité Virtuelle (VR) et Neurosciences pour innover le Bilan de Compétences

La réalité virtuelle dans un bilan de compétences pour quoi faire ?

Qu’est-ce qui fait que nous ayons choisi d’intégrer la réalité virtuelle appliquée aux neurosciences dans nos bilans d’orientation professionnelle ?
Le droit du travail exige des bilans de compétences de comporter une phase d’exploration personnelle et une phase d’exploration professionnelle.